Un prêt hypothécaire est la création d’une trésorerie grâce à la prise d’une hypothèque sur votre bien immobilier. EIG Finances vous explique comment obtenir un prêt hypothécaire.

Estimer votre capacité de remboursement

Même pour un prêt hypothécaire, il faut justifier de ses capacités de remboursement avec un taux d’endettement de moins de 33%.

Cumulez le montant de vos mensualités : crédit à la consommation, prêt immobilier…

Additionnez vos revenus imposables net pour le foyer fiscal

Le taux d’endettement correspond à la division de l’ensemble des mensualités par vos revenus.

Exemple : Monsieur et Madame Martin ont un revenu mensuel de 3275 €, 478 € de prêt revolving et un prêt immobilier en cours de 801,8 €. Le taux d’endettement est de 478 + 801,8 / 3275 x 100 : 39 %. Ce couple est déjà en situation d’endettement et non éligible au prêt hypothécaire.

Déterminer le montant du prêt hypothécaire

Tout organisme de crédit (banque, courtier) ne peut s’engager qu’à 80 % de la valeur du bien moins le capital restant dû.

Cette valeur est établie après estimation de votre bien immobilier par un expert (agent immobilier ou notaire), soustraite avec le montant du capital dû (dernière échéance de votre tableau d’amortissement pour votre prêt immobilier).

Exemple : pour une maison d’une valeur estimée de 350 000 €, il reste 180 000 € à rembourser. Le montant du prêt hypothécaire peut atteindre 170 000 €.

Les documents pour la demande de prêt

Afin de mettre en place un prêt hypothécaire, il convient de produire les documents suivants :

  • Certificat de propriété
  • Estimation du bien immobilier par l’expert
  • Contrat de prêt immobilier
  • Tableau d’amortissement du prêt immobilier
  • 3 derniers bulletins de salaire
  • Dernier avis d’imposition
  • Copie du contrat de mariage ou PACS

Les frais du prêt hypothécaire

Le prêt hypothécaire comprend plusieurs frais annexes :

  • Frais de courtage (3 à 7% du montant du prêt)
  • Frais de dossier (1% du montant)
  • Frais de garantie