Quelle est la raison des nouveaux records en rachats de crédit immobilier

Demande de crédit

Un constat sans appel : l’année dernière, les taux de crédit immobilier ont chuté en continu, atteignant une moyenne de 2,38%, du jamais vu depuis les années 40. Aucune surprise donc quant au fait que les emprunteurs sont de plus en plus nombreux à être attirés par les rachats de crédit.

2014 : Un crédit sur cinq concerné

L’année dernière, les rachats de crédit ont représenté 17% du total des crédits versés. On remarque également une rapide baisse des taux de crédit. Mais c’est un phénomène qui reste difficile à évaluer, puisque certaines distinctions sont dures à établir, mais aussi que les banques sont peu bavardes pour donner de telles informations.

Cependant, ce constat général fait consensus sur la majorité des acteurs du marché.

Des consommateurs prudents

Le phénomène du rachat de crédit s’est particulièrement développé sur les deux dernières années. On remarque que le gain financier dont peuvent disposer les emprunteurs est lui plus modéré. Aujourd’hui, les intermédiaires incitent de plus en plus les emprunteurs à renégocier, et ces derniers sont devenus très calculateurs, expliquant en parti ce phénomène.

Un phénomène durable ?

Les conditions actuelles peuvent continuer à susciter les rachats de crédits. Une hausse pourrait avoir lieu, mais certainement pas avant l’été et le crédit resterait tout de même très abordable. Il faudra prendre en compte les intérêts des banques également qui peuvent changer cette année. Un phénomène qui reste donc à surveiller …