Une hausse des demandes en rachat de crédit immobilier

Malgré ce contexte pessimiste, un institut spécialisé confirme que la demande en matière de rachat de crédit immobilier est à la hausse.

Actuellement, le taux de crédit immobilier connaît un bas niveau historique, avec une moyenne entre 1,80% et 2,20% pour les prêts d’une durée de 10 ans et 15 ans. Mais malgré ce contexte qui permet d’emprunter à des conditions attractives, il n’y a pas vraiment d’affluence du côté des emprunteurs. C’est plutôt l’inverse : les crédits octroyés dans l’immobilier neuf ont chuté de 9,4% en septembre.

Une situation entrainée par une augmentation des demandes de rachats de crédit immobilier.

En effet, en novembre sur les dossiers de demandes de prêt introduits auprès des courtiers, au moins un tiers concernait une renégociation de crédit. Sur les derniers mois, le nombre de demandes pour ce type d’emprunt a explosé ! Cela devrait donc être une tendance qui se poursuivra sur le long terme.

Ce mouvement d’engouement des emprunteurs pour les regroupements de prêts immobiliers s’explique par le fait que ces derniers souhaitent profiter de cette attractivité des taux. Pourquoi ? Parce que l’écart entre les taux actuels et ceux qui étaient appliqués aux crédits immobiliers il y a quelques années plus tôt est trop important.

Désormais, l’objectif des consommateurs est clair : ils veulent obtenir une réduction de la durée de leurs mensualités ou encore une limitation des frais de leurs prêts.