regroupement de crédits pour les propriétaires

Le rachat de crédits pour propriétaire est une solution de regroupement de prêts caractérisée par le fait que l’emprunteur est propriétaire d’un bien. Selon la situation de ce dernier, il peut regrouper ensemble différentes créances : crédits à la consommation, crédit renouvelable, découvert bancaire, certaines dettes et crédit immobilier.

Etre propriétaire d'un bien immobilier

L'intérêt des Français pour la propriété immobilière

Au 1er janvier 2019, 58% des ménages en métropole sont propriétaires de leur habitation (résidence principale). 38% sont propriétaires acquittés et la part de ceux en cours de remboursement de leur crédit immobilier est de 20%.

Il y a également ceux qui ont acheté une résidence secondaire pour leurs vacances, parce qu’ils sont tombés amoureux d’un endroit, pour que leurs enfants puissent en profiter, et ceux qui ont choisi la pierre pour asseoir leur patrimoine autour d’une valeur sure.

Quels avantages pour le propriétaire ?

Etre accédant à la propriété ou propriétaire plein et entier d’un bien immobilier est un avantage dès lors qu’une banque doit étudier une demande de prêt. En effet, elles sont alors plus enclines à financer les clients car en cas de difficultés de remboursement, la banque dispose d’un levier pour récupérer son capital si elle a pris une garantie hypothécaire. Egalement, le propriétaire en difficulté peut choisir de mettre son bien en vente bien pour faire face à ses problèmes financiers.

Courtier crédit

Je suis propriétaire et je cherche un rachat de crédits

Et je veux profiter des meilleurs taux !

Revenus et statuts profesionnels

Vos revenus sont en relation directe avec les mensualités que vous pouvez supporter. En respectant les normes bancaires définies pour le taux d’endettement, la banque déterminera le montant de charges mensuelles à rembourser sans risquer de déséquilibrer votre budget. Un critère important est la régularité de vos revenus. Les revenus fonciers sont aussi pris en compte dans les études. Les allocataires, ne recevant pas de « salaire » à proprement dit, n’ont pas accès au regroupement de crédits.

En ce qui concerne le statut professionnel, les salariés (CDD et intérim dans certaines conditions qui seront étudiées lors du montage de votre dossier, la régularité des revenus dans le temps étant un point à ne pas négliger), les professions indépendantes et libérales, les commerçants, les fonctionnaires, les pensionnés et les rentiers peuvent être financés.

Dans quel cas faire un rachat de crédits propriétaire ?

Le regroupement de crédits est la solution bancaire pour diminuer vos mensualités de crédits, profiter de l’occasion pour financer un nouveau projet et enfin pour simplifier la gestion de votre compte.

L’intérêt de faire un regroupement de crédits est le même que dans tous les autres cas : anticiper un changement de revenus ou une augmentation des charges (un augmentation de votre endettement), ou bénéficier d’une diminution de votre endettement pour faire vivre un nouveau projet.

Un rachat de crédits propriétaire n’est parfois qu’un rachat de crédits à la consommation qui se sont accumulés (crédit voiture, travaux, trésorerie, libre, etc…). Parfois, et si le propriétaire veut inclure un crédit immobilier dans l’opération, il fait un rachat de crédits immobilier pour intégrer au regroupement la partie du crédit immobilier restant due.

Rééquilibrer votre budget

C’est la première chose à laquelle on pense quand on parle de regroupement de crédits. Votre mensualité est allégée, jusqu’à 60%* de la somme des mensualités avant le rachat.

Financer un nouveau projet

Votre endettement est au maximum et aucune banque ne veut financer votre nouveau projet. En faisant un rachat de crédits, vous en profitez pour demander une trésorerie complémentaire.

Achat immobilier

Vous avez un projet immobilier pour une résidence principale ou secondaire mais il faut respecter un taux d’endettement de 35%. Avec le rachat de crédits, vous diminuez votre taux d’endettement pour laisser de la place au nouveau crédit.

Anticiper une nouvelle situation

Votre retraite se rapproche, le montant de vos crédits actuels n’est pas adapté à vos revenus prochains. Ne perdez pas de temps et maîtrisez cette baisse de revenus en adaptant vos charges mensuelles à votre situation à venir.

Dans quel cas y a-t-il une prise d' hypothèque ?

Avec garantie hypothécaire

Ce que les banques appellent « garantie » est justement votre bien immobilier. La garantie se traduit par une prise d’hypothèque ou par un système de caution qui garantit à la banque d’avoir un levier pour récupérer son capital en cas de non-paiement des mensualités.

Si vous demandez un rachat de crédits où il y a un ou plusieurs crédits à la consommation et au moins un crédit immobilier qui représente plus de 60% du montant du nouveau crédit, la banque prendra automatiquement une hypothèque.

Si vous avez uniquement des crédits à la consommation avec ou sans un crédit immobilier dont la part est inférieure à 60 % mais dont le montant global est supérieur à 250 000 €, la banque vous proposera un rachat de crédits hypothécaire.

Sans garantie hypothécaire

Dans les autres cas, la propriété immobilière n’entraîne pas automatiquement la prise d’une hypothèque. Par exemple, il est tout à fait possible pour un propriétaire de faire un regroupement de crédits à la consommation sans que la banque prenne une garantie hypothécaire. De la même façon, si le crédit immobilier représente moins de 60 % du montant du nouveau crédit, il n’y aura pas de prise d’hypothèque.

Néanmoins, dans ce dernier cas, vous pouvez demander à la banque de prendre une hypothèque. Ainsi votre rachat sera plus long dans le temps, diminuant vos mensualités donc votre endettement. En revanche, le coût sera plus élevé puisqu’il y aura les émoluments du notaire et les frais inhérents à l’hypothèque.

Exemple d'un rachat de crédits pour propriétaire

Nous avons financé un client en juin 2022 dont la situation était la suivante :

  • Crédits en cours : un crédit immobilier avec hypothèque sur leur résidence principale,  un rachat de crédit antérieur, deux crédits auto pour un montant total de 228 560 €
  • Revenus du couple : 5 470 €

Le couple souhaitait faire un rachat de crédits pour diminuer son taux d’endettement et profiter de l’opération pour rembourser le crédit immobilier. Ce point en particulier permettrait de lever l’hypothèque active.

quelles solutions de rachat de crédits pour les propriétaires ?

Nous leur avons proposé un rachat de crédits pour propriétaire de 249 000 € sur 15 ans, validé par notre partenaire bancaire grâce à un profil très positif. En étant en-deça des 250 000 € avec un crédit immobilier inférieur à 60% du rachat de prêts, il n’y a pas eu de prise de garantie hypothécaire.

Le bénéfice de l’opération est double : alléger les mensualités crédit et lever l’hypothèque liée au crédit immobilier.

Rachat de crédit pour propriétaire : 249 000 € sur 15 ans, taux nominatif fixe 3,37%, TAEG 4,92%, mensualité 1 807 €, coût total du crédit 325 260 €. Assurances emprunteurs en délégation.

Cas particulier des propriétaires FICP

Le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) recense les informations sur les « incidents de remboursement caractérisés » c’est-à-dire le non paiement de deux échéances consécutives, intervenus sur les crédits octroyés aux particuliers.

L’interdiction bancaire emporte sur tous les comptes, y compris les comptes joints, l’interdiction d’émettre des chèques et l’obligation de rendre les chéquiers ainsi que, sous certaines conditions, les cartes bancaires. Elle entraîne également la suppression des découverts autorisés et les établissements de crédits refusent généralement toute demande de crédit ou de rachat de crédits pendant sa durée.

Pour les propriétaires, un prêt de restructuration est envisageable en fonction du dossier. Le but de ce regroupement de crédits est de lever le fichage FICP. En revanche, nous n’intervenons pas auprès des personnes ayant déposé un dossier de surendettement.
Sans solution bancaire si votre rachat de crédits a été refusé, vous avez deux possibilités :
  • immobilier : vendre le bien ou faire une demande de vente à réméré
  • bancaire : déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France qui instruira votre dossier pour éventuellement vous proposer un plan de surendettement.