Ralentissement du crédit à la consommation en avril

Une baisse de la demande du crédit à la consommation

Dernièrement, le crédit à la consommation diminue. D’après de récentes études, la progression n’a été que de 2,6% en avril sur un an, tandis que le rebond avait été supérieur à 8% en mars.

Cela ne surprend personne : en effet, les établissements spécialisés dans la crédit conso ont été très prudents face à la performance du début d’année, la trouvant trop fragile.

Le secteur reste donc loin de ses années prospères, la production cumulée de ces douze derniers mois restant bien inférieure de près de 22% au point le plus haut de 2008.

Un paysage qui évolue

Les lignes de crédit renouvelable ont donc doucement vu leur part dans la production totale du crédit à la consommation se resserrer, notamment de part une réglementation sévère. Le « revolving » est toujours présent, mais son usage se reporte sur de plus petites sommes.

Le mois d’avril a enregistré une chute de 4,4% de la production fin du mois sur un an. La tendance reste donc la même : un recours croissant à la location avec option d’achat, pour les automobiles par exemple.

Ces options continuent d’ailleurs à se développer à un rythme très soutenu.

Autre point positif : le crédit classique amortissable progresse avec +4% sur un an, avec les achats de véhicules d’occasion, les travaux etc.