Les Français qui travaillent avec un statut dit « précaire » sont nombreux. Ce terme regroupe les contrats en CDD et ceux en intérim. Ce sont la plupart du temps des réponses à un besoin de main d’œuvre saisonnière, temporaire à cause d’une croissance rapide de l’entreprise, ou en remplacement d’un salarié malade ou d’une future maman. Le CDD est également employé dans la fonction publique pour l’embauche des nouveaux entrants qui se fait sous cette forme en attendant leur titularisation.

Pour autant, un statut précaire ne signifie pas que la situation du salarié l’est. Premièrement, de nombreux travailleurs choisissent ces modes de travail car ils peuvent être plus rémunérateurs ou donner l’opportunité de croiser plus d’entreprises avant de travailler durablement dans celles qui les intéressent. Ensuite, il n’y a pas de relation entre le type de statut et la situation financière. La fin de mois difficile n’est pas le privilège d’un type ou d’un autre de travailleur.

Courtier crédit

En CDD ou intérimaire, vous cherchez un rachat de crédits ?

Rééquilibrez votre budget tout de suite,

réponse sous 24 heures

Le rachat de crédits en CDD ou en interim

Le rachat de crédits est une opération bancaire où un particulier regroupe ses crédits en un seul. Ainsi, il simplifie la gestion de son compte, diminue ses mensualités et donne une nouvelle impulsion à son budget.

Les cas de regroupement de crédits sont les suivants :

  • Avoir souscrit au minimum deux crédits à la consommation (prêt auto, travaux, ou renouvelable par exemple)
  • Avoir souscrit un crédit immobilier et un crédit à la consommation

Si le cumul de vos mensualités est trop important et vient dégrader votre niveau de vie (taux d’endettement trop élevé), alors se tourner vers le rachat de crédits est la meilleure solution.

Habituellement, l’autre principale raison est la réalisation d’un projet qui est bloquée. Lors du montage du dossier de rachat de crédits, il faut prévoir la trésorerie nécessaire qui est alors incluse à votre remboursement.

Réussir son rachat en étant en CDD ou intérimaire

Ces deux statuts, s’ils ne sont pas ceux préférés des banques qui sont le CDI et le fonctionnaire, n’interdisent pas pour autant de trouver une solution bancaire même si les revenus ne sont pas garantis dans le temps.

Rassurer la banque

C’est sans doute une étape fondamentale sur laquelle il faudra bien se concentrer lors du montage du dossier et que notre conseiller ne manquera pas de vous préciser. Comme nous l’avons vu précédemment, il faudra montrer que vos comptes sont bien gérés : pas de dépenses inutiles, pas de découverts récurrents, pas de comportement où le crédit est la solution à de multiples situations.

Également, prouver que vous travailler en permanence sera un point important. Les banques préféreront voir que vous travailler sans interruption depuis trois ans et que vos revenus sont réguliers. Pour vérifier votre stabilité, elles vous demanderont les contrats des dernières années.

Lors de l’étude de votre dossier, les revenus complémentaires seront pris en compte. Notre conseiller vous guidera ici aussi, les aides ou les revenus locatifs seront pris en compte dans la faisabilité de votre crédit.

Un apport personnel est perçu positivement également. Il signifie que la gestion de votre budget est assez rigoureuse pour épargner.

Avoir un co-emprunteur

Ce sera sans doute la meilleure façon de sécuriser votre demande de crédit. Si vous avez un co-emprunteur (compagne ou compagnon, mari ou femme ou membre de votre famille) et particulièrement si ce co-emprunteur est en CDI ou fonctionnaire, alors vous aurez un atout majeur pour votre dossier.

Le rôle de votre courtier

Notre conseiller saura vous mener à travers ces possibilités pour construire avec vous le dossier le plus solide et le plus intéressant pour nos banques partenaires. Il vous demandera toutes les pièces nécessaires à l’établissement de votre dossier et celles concernant votre co-emprunteur si vous avez la possibilité d’adjoindre une connaissance à votre dossier de rachat de crédits : pièces d’ordre personnel pour justifier de votre identité, pièces relatives à vos finances et celles relatives à votre situation professionnelle. Il s’occupera de négocier votre taux, de votre assurance et restera votre contact jusqu’à la libération des fonds.