Opération parrainage – Jusqu’à 150 euros – rachat de crédits

 

Pour tout dossier financé grâce à vous, Projefi vous rémunère.

Vous avez contacté Projefi ou l’une de ses marques commerciales EIG Finances et Up Finances pour un projet de financement.
Nous vous en remercions !

Avez-vous une personne de votre famille, un ami, une connaissance professionnelle qui aurait un projet : l’achat d’une voiture, des travaux, un achat immobilier, des vacances ou tout autre besoin financier ?

Vous avez été satisfait par nos services ? Recommandez nous et profitez-en pour gagner de l’argent !

Toute l’opération de parrainage en détails ici : opération parrainage

 

Crédit immobilier : fin de la domiciliation bancaire pour les emprunteurs

Les emprunteurs immobiliers ne seront bientôt plus contraints de domicilier leurs revenus mensuels dans la banque qui leur a accordé un crédit. Un amendement, que vient de voter l’Assemblée nationale, met officiellement fin à l’obligation pour un emprunteur immobilier de domicilier ses revenus dans la banque lui ayant accordé un prêt.

Bénéfice pour les emprunteurs :
– Un banquier qui veut voir son client domicilier ses revenus aura plutôt intérêt à l’avenir à lui accorder un taux avantageux.
– Les majorations de taux prévues pour non-respect de la clause de domiciliation ne pourront, elles, plus être inscrites au contrat.

Lever une hypotheque

 

Les taux des prêts immobiliers stabilisés à 1,43%

Les taux des prêts immobiliers stabilisés à 1,43% en moyenne en octobre, toutes durées confondues.

 

Taux des crédits immobiliers : rien de nouveau sous le soleil… d’automne

Les taux des crédits immobiliers se sont établis, en octobre, à 1,43% en moyenne, toutes durées confondues, d’après l’Observatoire du Crédit Logement/CSA. « Après des mois d’été qui, comme à l’habitude, ont été ceux de la stabilité des taux d’intérêt nominaux, les établissements bancaires n’ont donc pas amélioré leurs offres commerciales, comme souvent avant que le marché ne rentre en sommeil pour l’hiver », commente l’Observatoire.

Le pouvoir d’achat se maintient grâce à l’allongement des durées d’emprunt

D’après les derniers chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, après avoir progressé à un rythme soutenu durant les deux dernières années (+ 4,2 % en 2016 et + 4 % en 2017), le coût des opérations réalisées par les ménages augmente encore, mais à un rythme moins rapide qu’auparavant (+ 2,9 % sur les 10 premiers mois de 2018). En revanche, le coût relatif reste à 4,1 années de revenus en octobre 2018, sur les niveaux les plus élevés constatés jusqu’alors. En effet, les revenus des ménages n’augmentent que lentement et bien en dessous de la hausse des prix à la consommation, leur évolution étant maintenant près de dix fois moins rapide que celle du coût des opérations réalisées. Dans le même temps, et après deux années de ressaisissement, le niveau de l’apport personnel recule rapidement (- 6,2 % sur les 10 premiers mois de 2018). L’allongement de la durée des prêts accordés a permis de compenser partiellement la hausse des prix de l’immobilier et la dégradation des soutiens publics, contribuant au maintien sur le marché des primo-accédants.

 

Les taux très intéressants du crédit consommation

C’est le moment de profiter des taux bas

Certaines banques font des offres à moins de 1%. Les taux des crédits à la consommation sont plus bas que jamais. Pour certains, l’occasion est trop belle. Plutôt que de toucher à leur épargne, ils choisissent de contracter un prêt. “Le taux d’intérêt qui était proposé était pratiquement l’équivalent du livret A. Et donc ça permettait de garder pour les coups durs, pour les incertitudes de chaque jour, nos économies”, explique un emprunteur.

Pour les crédits à la consommation, les Français empruntent en moyenne 13 000 € qu’ils remboursent sur quatre ans. Les taux les plus avantageux continuent de baisser depuis 2015, passant de 6% à seulement 1% aujourd’hui. Résultat : L’intérêt du crédit à la consommation est donc grandissante. Les experts économiques confirment de leur côté que cette tendance des taux historiquement bas devrait continuer dans les prochains mois.

 

Demande Simulation de pret

 

Le crédit consommation EIG Finances

EIG Finances, courtier en crédits, vous propose la mise à disposition d’une trésorerie dédiée, avec ou sans garantie hypothécaire.
EIG Finances est une société de courtage spécialisée dans le prêt de trésorerie et le prêt personnel sans justificatif d’achat , agréé par l’AFIB (Association Française des Intermédiaires Bancaires). Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous apporter la meilleure solution afin de constituer un dossier de prêt de trésorerie. Nous négocions pour nos clients les offres les plus attractives auprès de nos partenaires bancaires (banque et assurances). EIG dispose de toutes les solutions pour vous proposer un prêt sur-mesure pour financer vos projets.

 

Les taux restent faibles pour le crédit immobilier

Le financement immobilier EIG Finances

EIG Finances vous aide à mettre en place un crédit immobilier ou un prêt immobilier afin de financer l’achat de futur bien immobilier, construire votre maison ou pour des travaux.
Nous vous apportons les meilleurs offres de prêt du marché actuel (banque et assurances, taux d’intérêt), tout en vous apportant notre expertise et notre conseil dans l’avancement de votre projet.
Nous étudions avec vous toutes les possibilités de financement immobilier, prêt à taux zéro, taux fixe ou taux variable, assurance emprunteur, crédit relais immobilier si nécessaire. Nous évaluons ensemble votre capacité d’emprunt, les frais de notaire, les montants de l’assurance de prêt et vous aidons à déterminer votre budget.

Les avantages du Prêt Immobilier EIG Finances

Les points forts du produit :

    
  • Pas de domiciliation bancaire
  • 110% valeur d’achat (hors frais agence immo)
  • Ancien et Neuf et part SCPI (VEFA et CCMI)
  • Financement travaux à 100% de la valeur d’achat
  • 40% endettement après (avec assu)
  • Différé d’amortissement de 36 mois
  • Durée maxi : 35 ans
  • 95 ans âge fin de prêt
  • Montant : 30 000 € à 1 000 000 €

Comment mettre en place un prêt immobilier ?

  • Nous mettons en place des prêts immobiliers pouvant aller jusqu’à 30 ans, 40 ans en durée de prêt, avec ou sans différé d’amortissement.
  • Si vous avez actuellement des crédits qui vous empêchent de pouvoir financer votre projet, nous rachetons vos prêts en cours grâce au rachat de crédits et nous finançons votre projet immobilier en même temps.
  • Nous étudions avec vous toutes les différentes possibilités et les différentes solutions de prêt afin de vous aider à réaliser votre projet : prêt à taux zéro, eco-prêt, prêts immobiliers souples, prêt à l’accession, prêt travaux d’’économie d’’énergie pour réduire votre facture énergétique.
  • Nous répondons à toutes vos questions concernant le crédit immobilier : remboursement anticipé, perte d’emploi, mobilité bancaire, épargne logement, aide personnalisée au logement, assurance habitation, prêt relais, rachat de crédits et nous levons le doute sur chacune de vos interrogations sur le financement immobilier.

 

Les taux de crédits immobiliers à 2,50% en octobre 2014

Pas de surprise, les taux d’intérêts des crédits immobiliers ont continué a baissé le mois dernier, tandis que la production de crédits a été forte, pour s’établir autour de 2,50% selon l’observatoire Crédit Logement/CSA. Les taux moyens des prêts bancaires se sont stabilisés en moyenne à 2,56% pour l’accession dans le neuf et à 2,49% pour un achat dans l’ancien.

Depuis le début de l’année, les taux ont perdu 58 points de base, et cette baisse s’est accélérée depuis la rentrée.

En octobre, presque la totalité des crédits attribués l’ont été à un taux inférieur à 3,5%, plus aucun ne dépasse 4%.

La part des prêts à taux variable c’est quant à elle stabilisée à 2,7% le mois dernier, contre 6,4% l’année dernière, ces formules étant moins intéressantes dorénavant.

L’année 2013 a été celle d’un redémarrage avec un rebond de 29,7% de la production de crédit, néanmoins le marché n’a pas retrouvé le niveau d’activité qui était le sien avant le déclenchement de la crise.

Au premier trimestre 2014, l’Observatoire a constaté une baisse de la production, cependant habituelle les mois d’hiver. Elle s’est ensuite ressaisie au printemps pour retomber en mai.

Depuis lors, l’activité s’est redressée, avec même une accélération le mois dernier. Néanmoins, la production de crédits affiche encore un recul de 4,4% sur un an.