Un nouveau record de demandes de médiation bancaire, le crédit en tête

Demande de crédit

Un nouveau bilan record de saisines pour la médiation bancaire.

Il y a eu environ 36,000 saisines en 2013, marquant une hausse de 10,9% sur un an.

Aujourd’hui, les opérations de crédits sont la source la plus forte de ces litiges.

D’après une institution française, cette augmentation serait avant tout dû à « la légitimité acquise par la procédure de médiation ». En effet, le but principal de la médiation bancaire aurait été atteint, puisque ce procédé a permis d’offrir à la clientèle des établissements de crédit une solution alternative extrajudiciaire, sûre, efficient et gratuite pour trouver une solution aux litiges bancaires. La durée moyenne de traitement a d’ailleurs été raccourcie à 30 jours au lieu de 43 il y a encore quelques années. La crise n’a rien arrangé à la situation, puisque les consommateurs veulent faire entendre leurs droits et sont plus vigilants qu’avant.

Les opérations de crédit en tête d’affiche.

En 2013, toutes les demandes de médiation n’ont pas abouti, puisqu’en environ ¼ ont été rejetées, 45% réorientées vers d’autres services bancaires. Finalement, seulement 29% ont fait l’objet de l’avis d’un médiateur.

En tête, se sont les crédits qui sont les opérations les plus litigieuses, devançant pour la première fois le fonctionnement du compte.

De plus, avoir l’accès à un médiateur ne veut pas forcément dire que l’on peut obtenir un gain de cause. La moitié seulement sera favorable ou partiellement favorables …